Les présocratiques

 .:. Ce chapitre comporte plusieurs sections .:.


Dans la première période, la période hellénique qui s’achève avec la mort d’Alexandre (323), la philosophie s’est développée en pays grec et successivement en divers centres : cette succession correspond aux vicissitudes politiques. Elle naît au VIe siècle au pays ionien, dans les villes maritimes alors très riches et commerçantes. A partir de 546, l’Ionie est soumise par les Perses, et la grande ville de Milet est ruinée en 494. Le centre de la vie intellectuelle se déplace ; c’est dans l’Italie du sud et la Sicile que nous voyons se transporter la philosophie. Enfin, après les guerres médiques, au temps de Périclès (mort en 429), Athènes devient la capitale intellectuelle de la Grèce comme celle du nouvel empire maritime, qui devait durer jusqu’à la guerre du Péloponèse. Dans ce développement, les Ioniens jouent le principal rôle ; les premiers philosophes de la Grande-Grèce sont des émigrés ioniens ; et ce sont également des Ioniens qui sont, à Athènes, les premiers propagateurs de la philosophie. Pourtant en chacun de ces centres la pensée philosophique prend des caractères différents.

 .:. Revenir en haut de page .:. SUBDIVISIONS

Ce chapitre sur LES PRESOCRATIQUES contient 11 sections :

  1. La physique milésienne
  2. Cosmogonies mythiques
  3. Les pythagoriciens
  4. Héraclite
  5. Xénophane
  6. Empédocle
  7. Anaxagore
  8. Les médecins du Ve siècle
  9. Les pythagoriciens du Ve siècle
  10. Leucippe et Démocrite
  11. Les sophistes